Problèmes courants de chaudière à vapeur

L’efficacité de votre chaudière à vapeur est cruciale pour le fonctionnement de votre bâtiment. Malheureusement, des problèmes peuvent survenir lorsque vous avez le plus besoin de votre chaudière. Pour savoir comment reconnaître les problèmes les plus courants avec les chaudières, il faut d’abord comprendre le fonctionnement du système de production de vapeur.

Comment fonctionne une chaudière à vapeur

Les chaudières à vapeur utilisent un système de chauffage confiné pour produire de la vapeur. La vapeur circule à travers les tuyaux dans les murs du bâtiment où elle émerge au niveau des radiateurs des systèmes de chauffage. Les radiateurs se réchauffent de la chaleur de la vapeur. Lorsque la vapeur dégage sa chaleur, elle se condense en eau liquide et retourne dans le réservoir. Un système de chaudière de ce type qui ne permet pas de sources d’eau extérieures est un système fermé et est très efficace pour utiliser toute l’eau condensée. Un réseau ouvert peut être nécessaire dans les opérations où la vapeur ou l’eau est contaminée de telle sorte qu’elle ne peut pas retourner à la chaudière pour être réutilisée.

Bien que ce système ait un fonctionnement simple, des problèmes peuvent survenir dans le système de distribution de vapeur ou le réservoir. Comprendre les processus fondamentaux du système peut vous donner une idée de l’endroit où enquêter en cas de problème avec le système.

Problèmes courants de chaudière à vapeur

Les problèmes courants de la chaudière vont des blocages à l’isolation manquante. Certains problèmes produiront des signes visibles, tandis que d’autres éléments nécessiteront une enquête plus approfondie pour identifier la cause. En cas de problème de chaudière, si vous avez des inquiétudes sur le système que vous ne pouvez pas résoudre immédiatement, faites appel à un expert pour les réparations. Les problèmes de chaudière ne se résolvent pas d’eux-mêmes et les effets peuvent s’aggraver avec le temps.

Voici sept problèmes courants de chaudière à vapeur:

1. Entretien peu fréquent ou irrégulier

Un entretien irrégulier est souvent au cœur des problèmes des chaudières. Votre chaudière a besoin d’un entretien régulier en fonction de la fréquence d’utilisation. Si vous ne l’inspectez pas assez souvent, des problèmes mineurs peuvent être manqués, ce qui peut entraîner des problèmes majeurs plus tard et éventuellement des blessures.

Ne pas vérifier un système de chaudière pourrait avoir des résultats catastrophiques  sous la forme d’une explosion de chaudière . Le carburant peut exploser en raison de problèmes non trouvés. Les températures élevées générées par la chaudière peuvent également causer des problèmes si le niveau d’eau baisse trop bas et que le déclencheur tombe en panne. Des inspections régulières peuvent identifier et corriger les défauts des systèmes de sécurité conçus pour prévenir les accidents.

En ce qui concerne l’entretien régulier, le coût des inspections et des réparations sera considérablement inférieur à la perte de temps et au profit d’une chaudière cassée qui doit être remplacée. Ne laissez pas l’entretien tomber au bord du chemin. Planifiez-le à intervalles réguliers tout au long de l’année.

2. Augmentation lente de la pression ou perte de pression

Les problèmes de manque de pression indiquent généralement une fuite quelque part dans le système. Si un tuyau de vapeur fuit, le système n’accumulera pas la force nécessaire à l’intérieur. Vous devrez inspecter la chaudière pour les fuites. Commencez votre examen par une vérification approfondie de toutes les vannes car ces taches sont plus susceptibles de rencontrer de petits trous invisibles qui peuvent affecter la pression.

L’extérieur du réservoir est un autre endroit où les fuites peuvent empêcher une augmentation de la pression. Avec les chaudières à système ouvert qui utilisent de l’eau fraîche dans le réservoir, l’eau peut bouillir au niveau de la conduite d’eau,  provoquant un trou dans une chemise en fonte . Si vous ne pouvez pas voir un trou visuellement, le prochain test nécessitera l’arrêt du système et le remplissage du réservoir jusqu’à la tuyauterie. Cette étape nécessitera un expert pour arrêter le système et vérifier le trou. Vous aurez également besoin d’un professionnel pour combler l’écart.

Un autre problème que votre système peut rencontrer avec la pression se produit lorsque le réservoir a une alimentation en eau de type tout ou rien. Lorsqu’une nouvelle eau pénètre dans le réservoir, bien que chauffée, elle est toujours plus froide que l’eau de la chaudière. Cette différence de température crée une  réduction de la production de vapeur jusqu’à ce que l’eau douce se réchauffe . Une production moindre de vapeur peut faire chuter temporairement la pression. Un système d’eau d’alimentation continue peut aider à atténuer ce problème.

Une autre cause de basse pression est un élément chauffant sous-dimensionné. Une source de chaleur qui ne peut pas faire bouillir correctement l’eau dans le réservoir ne produira pas suffisamment de vapeur. Suspectez ce problème si vous avez récemment fait remplacer des pièces de votre chaudière ou si le système de chaudière n’a pas été conçu ou installé par un professionnel.

3. Fuites d’eau

Des fuites d’eau peuvent se produire n’importe où dans le système de vapeur. Recherchez des gouttes autour du réservoir ou de ses tuyaux, mais des fuites peuvent également se produire loin du réservoir. L’eau peut également quitter le système par les bouches d’aération. Ces fuites cachées rendent l’identification d’un problème beaucoup plus difficile. L’utilisation d’un compteur d’eau vous dira si un système fermé perd de l’eau, même à partir d’un trou caché. Si vous n’avez pas ce type de jauge sur votre système, pensez à en installer une.

Une fuite d’eau dans un système fermé fera éventuellement baisser le niveau d’eau disponible pour le système suffisamment bas pour entraîner l’arrêt du système. Si le niveau d’eau ne diminue pas de manière significative mais que le système fuit, de l’humidité atmosphérique peut pénétrer dans le système. Cette eau non traitée dans votre réservoir peut provoquer une usure prématurée. Dans les systèmes en boucle ouverte, une augmentation de l’eau livrée dans le réservoir indique une perte excessive d’eau quelque part dans le système.

En raison de la main-d’œuvre requise pour éliminer les parties qui fuient de votre système de chaudière, le remplacement de plusieurs éléments à la fois peut être plus rentable que de réparer les fuites au coup par coup. Cette économie de prix est particulièrement vraie si vous avez de nombreux trous dans les tuyaux à l’intérieur des murs ou dans d’autres endroits difficiles d’accès. N’essayez pas de changer vous-même les tuyaux ou d’autres pièces. Laissez cette tâche exigeante en main-d’œuvre à un professionnel.

4. Blocages ou accumulation de tartre

Une mauvaise qualité de l’eau peut gravement endommager votre système de chaudière. Les minéraux, comme le calcium et d’autres, dans l’eau peuvent s’accumuler dans la chaudière et les tuyaux sous forme de dépôts de tartre. Ces dépôts peuvent ralentir le passage de la vapeur dans le système ou le bloquer complètement.

Si vous n’avez pas encore de système de traitement de l’eau pour votre chaudière, vous en avez besoin immédiatement. Pour éviter l’accumulation et d’autres problèmes de minéraux dans l’eau , vous devez utiliser de l’eau traitée. Les dépôts dans votre système augmenteront la quantité de carburant requise pour la même sortie. Au fil du temps, vous gaspillerez de l’argent sur les coûts de carburant. En fait, l’  échelle est le facteur le plus important de la perte d’efficacité  de votre système de chaudière à vapeur.

5. Isolation manquante

L’isolation manquante réduit l’efficacité du système. L’isolation aide à retenir la chaleur dans le système, et lorsque la chaleur peut se dissiper, plus de carburant est nécessaire pour maintenir une température et une pression appropriées.

Étant donné que l’isolant manquant peut ne pas être visible, la meilleure façon de le détecter est avec un imageur thermique. Si vous n’avez pas d’imageur thermique dans le cadre des opérations de votre bâtiment, un plombier Toulon ou un autre professionnel en transportera probablement un. Si vos coûts énergétiques ont augmenté sans augmentation de la quantité que vous utilisez la chaudière, soupçonnez une isolation manquante et appelez pour faire inspecter le système avec un imageur thermique.

6. Rupture des sondes d’eau et de sécurité

Les sondes immergées dans l’eau peuvent également devenir incrustées de tartre, tout comme les tuyaux. Ce revêtement sur les sondes est une autre raison de faire traiter l’eau de votre réservoir. Si les sondes ne peuvent pas mesurer correctement la température ou la pression de l’eau, la chaudière peut s’arrêter automatiquement.

Les commandes de sécurité et les capteurs qui échouent peuvent également empêcher la chaudière de s’arrêter dans une situation dangereuse, telle qu’une accumulation de pression excessive. Parce que ces contrôles de sécurité empêchent le système de fonctionner dans des conditions dangereuses, des inspections régulières sont essentielles pour le fonctionnement du réservoir et la sécurité de ceux qui y travaillent.

Les vannes de coupure d’eau basses arrêtent la chaudière si le niveau d’eau baisse trop bas. Vérifier le fonctionnement de ceux-ci devrait faire partie du travail de quelqu’un dans le bâtiment. Videz le réservoir pendant quelques secondes pour tester la chambre du flotteur chaque fois qu’il n’est pas dans une séquence de tir. Le système de contrôle des basses eaux doit se déclencher immédiatement. Ce bref drainage examine le système tout en permettant aux sédiments lourds de s’écouler du système.

7. Le système s’éteint de manière aléatoire

Le composant chauffant s’éteindra automatiquement si l’un des systèmes de sécurité détecte un problème. Si le système s’arrête automatiquement pour des raisons de sécurité, n’essayez jamais de le redémarrer par vous-même. Cela pourrait entraîner des catastrophes telles que des blessures ou la mort pour vous et ceux à proximité. Appelez un professionnel pour faire inspecter le système à fond avant de le redémarrer pour vous assurer que tout est sûr pour son fonctionnement.

Laisser un commentaire