2021, est-ce le bon moment pour vendre un bien immobilier ?

Vous vous demandez surement s’il est judicieux de vendre votre bien immobilier en pleine crise sanitaire et économique. Que ce soit une maison ou un appartement, la covid 19 a beaucoup perturbé le marché de l’immobilier, changeant la demande et l’offre de biens disponibles.

Quels sont les éléments à prendre en compte lors de la vente de votre bien immobilier en 2021 ? Tour d’horizon des voyants au vert pour vendre votre maison ou appartement durant 2021 en France.

 Des prix sur le marché toujours stables

Bien que la crise sanitaire continue de frapper le pays, le marché de l’immobilier n’a pas subi de chute comme on aurait pu s’y attendre. Les experts de Meilleursagents ont même enregistrés une légère hausse de 0,2% sur la France entière et -0,1% pour les 10 plus grandes villes de l’Hexagone.Bien que l’avenir soi incertain, ces chiffres démontrent une stabilisation du marché, ne présageant pas pour l’instant un effondrement des prix.

Cependant il vaut mieux rester prudent. La chute prédit par certains médias ne s’est pas encore passée et pourrait frapper au cours de l’année. Cela pourrait mettre en danger votre projet immobilier. Profiter de la stabilité des prix actuelle semble être une opportunité dans le cas d’un scénario conduisant à l’effondrement des prix et donc une dévaluation de votre bien.

 Des acheteurs intéressés mais patients

Il y aura toujours de la demande pour l’achat de biens immobiliers puisque le besoin de se loger est primordial. En revanche au vue des incertitudes de l’emploi et des conditions sanitaires, les acheteurs potentiels sont devenus bien plus prudents. En effet, il est devenu bien plus risqué de s’engager sur un crédit immobilier depuis le début de la crise de laCOVID 19.

Cette baisse de demande a pour effet de réduire son écart avec l’offre, bien que le premier soi toujours supérieur au second.

Il se pourrait que les biens en province voit leur valeur augmenter. Une des raisons pourrait-être dû fait que les nouveaux acheteurs recherchent des zones avec une concentration de population plus faible que dans les grandes villes.

 Une tendance poussant au juste prix

Bien que les délais de ventes aient légèrement augmentés en raison de la crise, la mise en vente d’un bien reste tout de même favorable. Afin de favoriser le processus de vente, il est recommandé de ne pas gonfler votre prix initial. En effet, il est bien plus difficile de vendre votre bien au-dessus de sa valeur réelle pour la simple raison que les marges de négociations ont tendances à augmenter. Cela peut se justifier par une réduction de l’écart entre offre et demande comme vue dans le point précédent. De plus les acheteurs sont de plus en plus exigeants et ils n’hésiteront donc pas à négocier s’ils jugent que votre bien ne vaut pas son prix. En misant sur un prix juste dès le départ, vous gagnerez en temps en évitant de laisser trop longtemps votre annonce de bien en vente dans une agence ou en ligne.

Catégories Maison

Laisser un commentaire