Intoxication au plomb : les risques et les mesures de prévention

L’exposition au plomb entraîne le saturnisme. Or, ce matériau intègre l’organisme par voie respiratoire ou digestive, affichant un taux élevé de toxicité chez l’enfant et la femme enceinte. Heureusement, plusieurs mesures de prévention existent pour prévenir la contamination.

Quels sont les effets du plomb ?

Le plomb est un matériau nocif à l’homme. À fortes doses, il peut entraîner des encéphalopathies, des neuropathies, voire être la cause de décès chez les adultes comme les enfants. Il est également responsable des coliques saturnines ou encore des douleurs abdominales.

L’inhalation de plomb agit également sur la pression artérielle, sur le développement et le système nerveux central de l’enfant, sur la fonction rénale ainsi que la reproduction chez les adultes.

Pour tester une contamination au plomb, la plombémie est un indicateur de référence. En effet, une fois dans l’organisme, ce matériau est stocké pour des années et peut être libéré lors d’une période sensible de l’individu (grossesse et ostéoporose). Suite à l’arrêt d’une exposition, l’élimination du plomb dans le corps prendre entre 15 à 20 ans.

Comment protéger les enfants contre une intoxication au plomb ?

Pour une habitation construite avant 1949, ayant des enfants, certains gestes simples du quotidien peuvent éviter l’intoxication :

  • Faire en sorte que les enfants ne touchent pas les peintures, surtout celles écaillées ;
  • Laver les mains et le visage de l’enfant le plus souvent possible. Il en va de même pour ses jouets, doudous, tétines ;
  • Couper les ongles courts, et éviter qu’il ne les ronge ;
  • Fournir un équilibre alimentaire ;
  • Éviter de fumer en présence de l’enfant ;

Comment limiter l’exposition au plomb dans une maison construite avant 1949 ?

Quelques conseils sont de mise afin de limiter au maximum l’exposition au plomb dans un logement bâti avant 1949.

Le premier concerne l’humidité. En effet, cet état est un facteur principal dans la dégradation des peintures. Pour lutter contre l’humidité, l’idéal est de garder aérée la maison, en débouchant les ouvertures de ventilation permanente. En période hivernale, il est nécessaire de bien chauffer le logement.

Un dépoussiérage complet est indispensable, tant sur le sol, les balcons, les terrasses que sur les rebords des fenêtres. Pour cela, il suffit d’une serpillière humide, qui va éliminer les poussières de plomb. Attention, sauf mention « filtre de Très Haute Efficacité (THE), il n’est pas conseillé d’utiliser un balai ou un aspirateur. En effet, ces équipements risquent de disperser les microparticules de plomb.

De temps en temps, un diagnostic plomb s’impose. Que ce soit pour contrôler l’eau ou la qualité de l’air, cette opération est indispensable pour anticiper d’éventuels travaux de rénovation. Dans ce cas, quelques mesures importantes sont à prendre, notamment :

  • Éloigner les enfants du chantier ;
  • Se protéger des écailles et de la poussière ;
  • Faire un nettoyage régulier des sols, même durant les travaux ;
  • Nettoyer les locaux avant l’arrivée des occupants.

Comment prévenir l’intoxication au plomb sur son lieu de travail ?

Dans le cadre professionnel, il existe une démarche préventive contre l’exposition au plomb. Il s’agit de tenter de remplacer tous les produits contenant ce matériau par des articles moins nocifs. Également, il est nécessaire d’utiliser des techniques permettant de limiter l’émission des poussières, afin que chaque intervenant évite d’inspirer du plomb. Enfin, les employeurs s’engagent à empêcher l’ingestion de plomb par ses salariés.

Dans le cas où les locaux d’une entreprise sont positifs au plomb, les employeurs ont l’obligation de les maintenir en bon état de propreté pour éviter l’accumulation de dépôts.

Notons que l’exposition au plomb par une femme enceinte est interdite. Dans ce cas, il est impératif de prévenir l’employeur et le médecin du travail.

Enfin, quelques règles d’hygiène sont à respecter sur le lieu du travail exposé au plomb :

  • Se laver les mains et le visage avant chaque repas ;
  • Éviter de manger, de boire et de fumer sur le poste de travail ;
  • Se doucher sur le lieu de travail avant de rentrer ;
  • Changer de vêtements après le travail.
Catégories Maison

Laisser un commentaire