L’installation de chauffage au gaz sera interdite dès l’été 2021

Les systèmes de chauffages sont indispensables dans toutes les maisons puisqu’ils apportent le confort thermique nécessaire au quotidien pour tous les habitants. Toutefois certaines chaudières peuvent nuire à l’environnement mais aussi à la santé comme celles qui fonctionnent au fioul ou au gaz. En France, c’est depuis quelques jours que la ministre de la Transition écologique a déclaré que les chauffages au gaz seront bannis et remplacés par des modèles plus écologiques. 

Cette mesure concerne notamment les maisons individuelles dont le permis de construire a été déposé après l’été 2021 et s’étend aux logements collectifs, après 2024. Elle entre en vigueur, à partir de l’année prochaine, dans le cadre de la nouvelle Réglementation Environnementale, qui régit la construction des bâtiments. Le but est de réduire la consommation d’énergie à 30% et d’atteindre un objectif de neutralité du carbone à partir de l’année prochaine.

Quelles sont les logements concernés par cette nouvelle mesure ? Quelles sont les nouvelles alternatives qui devront remplacer le gaz ? On vous présente les bonnes réponses dans cet article.

La disparition des chauffages au gaz d’ici l’été 2021, est-ce vrai ?

Cette nouvelle a été annoncée, depuis quelques jours par la ministre de la Transition Ecologique, Barbara Pompili qui a déclaré, lors d’une conférence de presse, « la disparition progressive des logements neufs chauffés au gaz ».  

Ainsi, si vous envisagez de construire une nouvelle maison ou d’acheter un logement neuf en 2021, vous devrez alors installer un système de chauffage écologique. Vous pourrez demander l’avis d’un chauffagiste chevronné, qui pourra vous orienter vers la chaudière la plus économique et la plus écologique. Il se chargera aussi de l’installation de tous les appareils du chauffage et du changement chauffe eau Paris.

Le remplacement du gaz par les énergies renouvelables ou encore par des combustions plus écologiques, constitue une révolution dans le secteur du bâtiment et de l’énergie.

D’ailleurs, des annonces arrivent peu après celle concernant l’interdiction des systèmes de chauffage au fioul, au début de l’année 2020. L’idée est d’atteindre une décarbonation du secteur du bâtiment à l’horizon de 2050. 

Sachez que la nouvelle Réglementation Environnementale 2020, comporte trois volets distincts : l’économie de l’énergie, la prise en compte du besoin pendant la saison froide, les bonnes méthodes pour faire face aux fortes chaleurs, et la baisse des émissions de gaz à effet de serre, lors de la construction des logements neufs. Selon le gouvernement, ces nouvelles mesures constituent « une rupture majeure », et permettent, ainsi d’abaisser la consommation d’énergie au quotidien, à hauteur de 30%.

Les nouvelles alternatives pour remplacer le gaz

Si vous avez un projet de faire construire une habitation neuve ou d’acheter un logement neuf, vous devrez alors recourir aux nouvelles alternatives d’énergies qui vous seront proposées.

Plus économiques et écologiques, les chaudières au bois et les pompes à chaleur offrent un meilleur  confort thermique au quotidien et permettent de faire des économies d’énergie. Ces systèmes de chauffages ne sont pas dangereux pour la santé mais aussi pour l’environnement.

Toutefois, les chaudières électriques ne sont pas recommandées, sauf s’ils sont associés avec des installations solaires comme panneaux photovoltaïques afin de fournir de l’énergie à votre logement. Pour toute installation, il vous suffit de faire appel à un plombier chauffagiste qui se déplacera sur les lieux afin de s’occuper de la pose de votre nouvel équipement. Il pourra aussi intervenir en cas de panne ou autres problèmes pour effectuer une recherche de fuite Paris 16.

La France est déjà en retard dans la décarbonation du secteur du bâtiment et souhaite à travers de ces nouvelles mesures, rattraper et accélérer la rénovation énergétique dans les logements neufs.

En effet, les énergies renouvelables sont réputées neutres en carbone et permettent de chauffer les logements de manière écologique. Les granulés de bois, la biomasse, la géothermie, les pompes à chaleur et l’énergie solaire font partie des technologies mises en avant. Par contre, les gaz verts et la biométhane seront recommandés pour remplacer le gaz dans les bâtiments existants mais aussi dans les habitations neuves.

Le dévoilement de ces mesures, intervient le jour-même où  le Haut Conseil pour le climat avait critiqué la France pour son retard dans la décarbonation du secteur du bâtiment. 

Catégories Bricolage

Laisser un commentaire