Plafond tendu et isolation, un duo économique

Le plafond tendu, c’est la solution idéale pour faire d’une pierre deux coups. Avec son aspect esthétique, il embellit une pièce. Mais quand on l’installe en isolation thermique, il permet l’obtention d’une aide financière dans le cadre des subventions écologiques. C’est la technique la plus utilisée pour les logements à haut plafond. 

Les bonnes raisons de choisir un plafond tendu pour sa maison

Praticité, esthétique et durabilité, ce sont les trois maîtres-mots qui définissent le plafond tendu. Pour une construction neuve, la toile peut être directement posée sous la dalle brute. Se passer des travaux de finition est donc une éventualité. En cas de rénovation, le plafond tendu cache les imperfections et même les dégâts causés par l’humidité. Il n’est pas nécessaire de vider la pièce de ses meubles. La pose est simple, mais requiert toutefois l’intervention de professionnel pour un rendu parfait. La toile est aussi facile à entretenir en étant lessivable. 

La toile offre des possibilités infinies en matière de décoration. Elle se décline dans de nombreuses couleurs et peut être unie ou imprimée avec des motifs de différentes sortes. On peut intégrer des luminaires pour un effet saisissant. Ces derniers peuvent prendre différentes formes. Ils peuvent être en 3D, en sphère, en pyramide ou en cube selon le concept. Créer des ambiances différentes dans chaque pièce : dans la chambre, dans le séjour, dans la salle de bain, est une possibilité. Les finitions peuvent être apparentes ou dissimulées.   

La toile est durable. Un plafond tendu est garanti jusqu’à 10 ans. Même au-delà de ce délai, il est tout à fait possible qu’il ne s’altère pas. Il peut être remonté ou démonté à souhait. De plus, il résiste aux chocs, aux rayons UV, aux moisissures. Par contre, il est impossible de la peindre. 

Le plafond tendu isolant, pour bénéficier d’une aide écologique

Les personnes dont la maison présente une grande hauteur de plafond ont recours à la toile tendue pour en baisser le niveau. C’est plus économique en matière de réduction des dépenses énergétiques. Avec un volume réduit de l’espace à chauffer, les dépenses sont moindres. La hauteur du sous-plafond doit dépasser les 2,40 mètres pour un gain considérable. Le plafond doit être ainsi abaissé de manière à réduire le volume de la pièce.  C’est  une des fonctions de la toile tendue. cliquez ici pour en connaître les spécificités.  Intégrer  un isolant dur et écologique à la toile permet de réduire les nuisances sonores. Le plafond tendu, une fois posée, forme un caisson qui empêche le bruit ou la chaleur de passer. Le plafond tendu isolant s’avère une option nécessaire en présentant les caractéristiques d’un vrai double vitrage. La couche d’isolant doit avoir un coefficient R supérieur à 5. C’est la condition requise pour bénéficier de subventions écologiques telles qu’une prime énergie, un crédit d’impôt transition énergétique ou une TVA réduite. L’Anah peut subventionner ces travaux à condition que ce soit un professionnel certifié RGE qui les réalise. Les travaux doivent commencer après que la demande ait été déposée. Le montant de la facture doit être supérieur ou égal à 1500 euros. 

Laisser un commentaire